21/11/2006

De la Musique pour le Coeur et l'Esprit

A tous les férus de musique spirituelle vernie d’une couche de pop (David Bowie, Phil Collins), je me sens sommée intérieurement de recommander l’album « Heart and Soul » de l’artiste Sal Solo à vous tous, lectrices et lecteurs, Sal Solo donc, pauvre fou sur le retour qui, sous le coup de la divine Grâce, fut converti à la Religion lors d’un pèlerinage à San Damiano. Après sa conversion, il fut absous de sa folie, ne fut plus fou, en conséquence je ne pense que du bien de ce demi-fou (pour être artiste, inspiré et enthousiaste, il ne faut pas prétendre avoir toute sa tête à soi, ce serait téméraire). Son oeuvre donc s’écoute sans hurler et le titre San Damiano est loin, très loin d’être désagréable. La "reprise" d’Adoramus te, avec batteries bien appuyées et sonorités proches de la B.O. du Roi Lion, enchantera ceux qui n’ont jamais mis les pieds à l’église et permettra aux producteurs de musiques religieuses de se remplir les poches pendant l’œcuménique période de Noël, à défaut de ramener les ouailles dans le droit chemin (si, comme je l’espère, c’est le but de l’artiste). Je me permettrai de dire toutefois que le titre Drift Away est objectivement et somptueusement hideux. Le reste de l’album est charmant. Enfin si vous voulez écouter de la véritable musique religieuse, vous savez où aller.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Chere Néo,
tu devrais rajouter un lien permettant à ton visiteur curieux de se faire une idée de la musique en question,
par exemple http://www.salsolo.com/SiteFolder/Media/SDAMIANO.MOV

Léon

Aurélia a dit…

Salut Néo!
Alors, a quand ton prochain pélé à San Dam?
Grosses bibises

soizic a dit…

chere Neodyme


connaisez vous ce site

www.ashesandsnow.org

Anonyme a dit…

Chere Néodyme
a San Damiano, il y a de cela bien des années maintenant, c'était en mai pour le pélerinage des jeunes, j'ai eu la chance de pouvoir assiter à un concert de Salsolo à coté de l'église du petit village (à gauche sur le parking).
J'en garde un souvenir merveilleux.
J'avais 18ans et je venais de découvrir San Damiano et notre Douce Maman du ciel.
San Damiano, l'endroit qui a boulversé toute ma vie...